Égoïsme

Réflexion n° 8 :

« Ce n’est pas égoïste de dire non à l’autre, ce qui est égoïste c’est de vouloir que l’autre se conforme à soi », dit Daniel Morin.

Beaucoup de personnes n’osent pas se mettre à l’écoute de leurs besoins parce qu’elles confondent l’égoïsme avec le fait de se prendre en compte.

Soumises à un vieux sentiment de culpabilité qu’elles traînent depuis l’enfance, persuadées qu’elles doivent répondre aux besoins des autres parce qu’on le leur a répété, elles se laissent instrumentaliser par autrui.

Quand elles n’osent pas dire non c’est parce qu’elles pensent que cela ferait du mal à l’autre, c’est là qu’elles sont dans la confusion car en lui disant non, elles ne font que se protéger d’une demande qui tente de les manipuler en les voulant comme l’autre en a besoin.

Or comme le dit Osho : « Personne ne naît pour quelqu’un d’autre. Personne ne naît ici bas pour être ce que votre idéal voudrait qu’il soit. »

De même que nous n’avons pas le droit de considérer l’autre comme un instrument au service de notre intérêt personnel, il n’est pas égoïste de rester fidèle à soi-même en disant « non » à l’autre sur la base de son besoin.

En fait c’est quand nous instrumentalisons autrui pour arriver à nos fins que nous devenons égoïstes.

© 2014 Renaud & Hélène PERRONNET Tous droits réservés.

Petit sondage à propos de la réflexion : Egoïsme

(Après avoir sélectionné le numéro correspondant à votre opinion, cliquez sur "Votez" et vous découvrirez les résultats complets de ce sondage.)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT.

————–

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger l’intégralité de cet article au format PDF, en cliquant sur ce bouton : 

—————-

CC BY-NC-SA 4.0 Égoïsme par Renaud Perronnet est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

7 réflexions au sujet de « Égoïsme »

  1. Pascale

    Le comportement envers les autres préconisé par cette réflexion est tout le contraire d’une attitude égoïste. En effet, on ne peut efficacement aider son prochain que si l’on est bien avec soi-même.

    Répondre
  2. Nadine

    Cette réflexion tombe vraiment au bon moment et de façon très juste pour moi. Ca fait plusieurs moi que je suis en proie à un conflit intérieur qui oppose mon désir de pouvoir être moi même, de faire les choses comme je les aime et une voix en moi qui me souffle que c’est égoïste. Que je dois d’abord penser aux autres alors que moi j’ai besoin d’un temps pour apprendre ce que sont vraiment mes besoins, mes désirs propres et d’essayer de les réaliser dans le respect de ce que je suis, et des autres. J’ai entendu récemment cette citation d’Oscar WILDE : « sois toi même, tous les autres sont déjà pris ». alors merci Oscar et merci Renaud.

    Répondre
  3. el hedri

    j’ai lu ceci qui va tous nous faire sourire, je pense, tant le propos est parlant : « les hommes se marient en pensant que leur compagne ne changera jamais, les femmes en croyant que leur compagnon changera un jour »…! et oui nous en avons du pain sur la planche…

    Répondre
  4. Joëlle

    Lorsque j’étais enfant mon parrain me disait très très régulièrement : « ne sois pas égoïste ». Alors que ma famille et mes grands-parents me disait : « être égoïste, c’est vilain. Ne sois pas égoïste, pense aux autres ».
    J’ai grandi dans cette confusion. Fallait-il être ou non égoïste ? Est-ce si mal ? Et puis j’ai enfin compris ce que disait mon parrain avec tant d’insistance et que sa femme a relayé après la mort de celui-ci. Dire non à l’autre, c’est dire oui à soi-même. Il n’empêche que, toujours aujourd’hui, à chaque fois que je dis je dois dire non à l’autre pour dire oui à moi-même et revendiquer ma place, ça reste toujours difficile.
    Merci Renaud pour cette réflexion qui a réveillé la mienne.

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      En fait les personnes qui reprochent à leurs enfants d’être égoïstes sont le plus souvent des personnes qui – parce qu’elles songent d’abord à elles plutôt qu’à leurs enfants – demandent à leurs enfants (bien maladroitement), d’agir comme elles pensent avantageux pour elles d’agir. Dévoilant par là-même leur parfait égoïsme !
      Dans votre famille les personnes qui vous répétaient « ne soit pas égoïste » plutôt que de vous éduquer à l’altruisme avec amour et respect, vous répétaient les schémas mentaux qu’on leur avait appris et que – dans leur aveuglement – elles n’avaient jamais songé à remettre en cause.
      Convenons ensemble qu’on a donc abusé de votre vulnérabilité d’enfant, le comprendre, en convenir, vous aidera à trouver votre place d’adulte et à vous respecter.
      Et c’est le respect pour vous même qui vous mènera sur le chemin du respect de l’autre.

      Répondre
      1. Joëlle

        Et bien merci de cet éclairage. J’adhère. On a abusé de ma vulnérabilité d’enfant. J’ajoute que cet confusion est d’autant plus perturbante, que l’enfant croit inconditionnellement à ce que véhicule l’adulte. Au début il ne peut pas le remettre en question car il en est issu, dépendant et sa confiance est présente. Après commence les remises en question et… l’acceptation. Merci pour votre regard.

        Répondre
  5. SophieB

    « Repondre aux besoins des autres », c’est ce morceau de phrase qui m’a fait réagir et qui fait écho en moi à d’autres mots comme primitif, instinct, enfermé, peur, avancer, corps. Parce qu’on ne doit pas toujours répondre par le corps mais davantage par l’esprit pour gagner en maturité et en liberté. Facile à dire, pas toujours facile à faire. Merci pour cette étincelle de vie!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *