Archives par étiquette : Aimer

Voir les choses telles qu’elles sont : la leçon des feuilles

« La vie est un jeu, un défi, une conquête, simplement parce que les choses n’arrivent qu’une fois. Ce n’est jamais la même eau qui coule sous le pont. Tout ce qui arrive est nouveau, donc précieux, source de lumière. Tout ce qui vient, vient seulement pour vous enrichir, pour vous illuminer, uniquement quand vous êtes prêt à l’accepter. Alors, soyez toujours prêt à être étonné. »

Swâmi Prajnânpad

« Il t’est arrivé de voir une main arrachée, un pied, une tête coupée, gisant séparés du reste du corps ? Voilà ce que se fait à lui-même celui qui n’accepte pas ce qui arrive et qui se sépare du Tout. »

Marc Aurèle

« Ne sentirez-vous donc pas qui vous êtes, pourquoi vous êtes nés, quel est ce spectacle auquel vous avez été admis ? »

Epictète

Le contexte :

L’être humain fonctionne comme une respiration : inspir puis expir. Si nous voulons agir sur le monde et aider les autres, il nous faut alterner entre vivre dans le monde et nous retirer du monde. C’est ainsi que celui qui est dans le rôle de l’aidant, donc en première ligne, devra à un moment se mettre en retrait(e) avant de pouvoir retourner en première ligne.

Puisque dans la dualité il y a l’extérieur et l’intérieur, inséparables, je suis allé prendre soin de mon « intérieur » en allant « faire retraite » pendant une semaine complète dans un lieu de silence et de paix, dans un lieu propice à la méditation, à la réflexion, dans un lieu propice à un abandon vivant.

Continuer la lecture

Aimer

Réflexion n° 24 :

Beaucoup de personnes ne savent pas bien ce que veut dire « aimer », elles confondent leur besoin d’être aimées avec leur capacité à aimer. 

C’est ainsi que dans leurs relations, elles s’abusent en disant à l’autre « Je t’aime » au moment où elles ressentent plus ou moins confusément qu’elles ont besoin d’être aimées par lui… Leur vérité, si elles la disaient, s’exprimerait ainsi : « J’ai besoin que tu me comprennes, j’ai besoin de ta tendresse ou que tu me prennes dans tes bras. » 

Continuer la lecture

Aimer son enfant

Réflexion n° 17 :

Beaucoup de parents pensent qu’aimer leurs enfants, c’est se comporter vis-à-vis d’eux en ce qu’ils appellent de « bons parents ». Une mère pourra penser, par exemple, que pour être une bonne mère elle doit toujours repasser les T-shirts de son fils. Un père pensera qu’aimer sa fille, c’est lui faire un beau cadeau le jour de son anniversaire.

En fait ces parents, souvent éduqués dans la culture du sacrifice, croient aimer leurs enfants quand ils se comportent avec eux selon les valeurs avec lesquelles leurs propres parents les ont éduqués.

Continuer la lecture

Pourquoi doit-on communiquer avec les personnes en état végétatif ?

Est-ce juste de les considérer comme des « légumes » ?

Les séquelles de certains traumatismes crâniens comme de certaines défaillances cardiaques graves peuvent mener au coma, (du grec κῶμα/kôma qui signifie « sommeil profond »), qui est défini comme une abolition de la conscience et de la vigilance, non réversible par les stimulations, alors même que les fonctions végétatives (par définition les fonctions physiologiques indépendantes de la volonté comme la respiration, la digestion ou la circulation sanguine), sont plus ou moins bien conservées.

C’est ainsi qu’on parle d’EVC (Etat Végétatif Chronique) lorsque l’état végétatif persiste plus de 12 à 18 mois.

On estime que les personnes en EVC :

  • ne témoignent à l’évidence d’aucune conscience d’elles-mêmes ou de leur environnement ;
  • ne présentent aucun signe de compréhension ou d’expression du langage ;
  • n’offrent aucune réponse significative aux stimulations.

On parle plus spécifiquement d’EPR (Etat Pauci Relationnel, du latin « pauci » peu), lorsque ces personnes répondent seulement à quelques stimulations.

Plus l’état végétatif dure longtemps, plus les chances d’une évolution vers un retour à la conscience normale deviennent minimes, même si on a pu exceptionnellement observer des éveils chez des patients qui étaient en état végétatif depuis plus de 18 mois, (une quinzaine de cas seulement auraient été mentionnés dans les revues scientifiques), comme celui du jeune américain Terry Wallis qui est sorti du coma après 19 ans de soins de nursing.

Alors, les personnes en EVC sont-elles des « légumes » ?

Continuer la lecture

Pourquoi je quitte ma femme que j’aime et qui est géniale ?

Passent les jours et passent les semaines Ni temps passé Ni les amours reviennent Sous le pont Mirabeau coule la Seine.

Guillaume Apollinaire.

(Une histoire de petits seins)

Question d’Alexandre :

Voilà, je sortais avec une femme depuis 1 an et demie. Elle avait un complexe. Sa poitrine. Pendant plus d’un an, elle n’a jamais enlevé son soutien-gorge. Pourquoi ? Elle disait qu’elle avait des cicatrices sur les seins. Pendant tous ces mois, j’ai essayé de lamettre de plus en plus en confiance, la rassurant sur le fait que je les aimerai moi ces cicatrices. Je lui ai même donné le nom d’un chirurgien qui aurait pu les lui enlever. On avançait à petit pas. Etape par étape. Seulement au bout d’un an, je n’en pouvais plus, elle avait beau avoir toutes les qualités du monde et j’avais beau être très heureux avec elle, c’était frustrant et plus parce qu’elle n’avait pas entièrement confiance en moi plus que parce que je voulais voir et sentir sa poitrine contre moi. Il y a deux mois, je l’ai mise face à un dilemme, si elle ne franchissait pas le cap je la quitterais.

Et elle s’est enfin révélée mais pas comme je le croyais. O stupeur depuis ses 12 ans elle portait du rembourrage, elle était hyper complexée par sa poitrine et pour que les mecs la laissent tranquille, elle a inventé ce mensonge de cicatrices.  Pendant presque 10 ans, elle s’est privée de tellement de choses à cause de son complexe de petite poitrine. Seulement voilà, elle m’a menti, et après je n’arrivais plus à lui faire l’amour comme avant. Même si je trouve son corps sublime et qu’elle était maintenant toute nue quelque chose en moi a été cassée, j’avais perdu l’amour aveugle que j’avais pour elle. Et j’ai beau l’aimer encore parce qu’elle est géniale, je l’ai quitté il y a quelques jours. Mais j’aimerais savoir ce que vous en pensez ? Elle a vraiment souffert pendant toutes ses années et là le fait qu’elle se soit livrée à moi est vraiment une preuve d’amour mais n’efface pas pour autant son mensonge. Qu’en pensez-vous ?

Continuer la lecture

De l’indécision en amour…

Question de Nadia :

Contrôleur budgétaire à Paris.

Je souhaite obtenir vos conseils sur un domaine qui me préoccupe, je fréquente depuis bientôt 2 mois un homme très attentionné d’une gentillesse incroyable qui a vécu une séparation très difficile, 3 ans après cette séparation il a encore gardé des photos de son ex copine, ses affaires étaient encore dans sa chambre, il me dit au début qu’elle est restée sa meilleure amie, et dès l’instant où il lui a annoncé qu’il m’avait rencontré après plus de 3 ans de solitude, elle a commencé à l’appelé presque tous les soirs à des heures tardives entre 22h30 et 00h30 pour des raisons diverses, papier, opinion sur un film qu’elle venait de voir avec son petit ami, ensuite c’était parce qu’elle avait besoin de se confier car sa sœur supportait mal sa grossesse bref, un soir il n’a pas répondu à son appel et le lendemain elle lui a dit qu’elle était déçu par son comportement qu’il était mort pour elle et qu’elle trouvait que depuis que j’existait dans sa vie il n’était plus dispo pour elle.

J’ai conseillé à mon ami de prendre son temps et de commencer à se séparer de ses photos accroché au frigo, la semaine dernière alors que nous étions en intimité il m’a appelé par son prénom et m’a dit qu’il n’arrivait pas à l’oublier mais qu’il l’a considérer comme une amie seulement.

Je pense qu’il n’est pas disponible pour le moment a aimé une autre femme et qu’il éprouve des sentiments encore fort pour elle, aurait-il fallu pour sa part ne pas rentrer en contact avec elle dès le début de la séparation, aurait-il fallu à elle de lui demander d’arrêter cette relation “amicale” dès lors qu’elle savait qu’il était encore amoureux d’elle sachant qu’elle a réussi à tourner la page et refaire sa vie mais elle a quand même conservé une relation “amicale” très proche, diner chez l’un et l’autre, appels tous les 4, 5 jours.

Aujourd’hui il me dit qu’il veut avancer et essayer mais il en est incapable et souhaite me la présenter car il me dit que nous l’avons tous les deux en commun et qu’il ne peut pas arrêter franchement cette relation qu’il a avec elle. Il me dit qu’il a besoin de l’appeler de temps en temps pour avoir de ses nouvelles.

J’ai vraiment besoin de savoir ce que je dois faire, dois-je lui demandé de se retrouver un peu seul pour faire son deuil correctement, je n’ai pas envie d’être avec un homme qui a encore des sentiments pour son ex c’est invivable, lui me dit qu’il veut construire avec moi mais il en est incapable pour le moment

Je ne cherche pas à lui mettre la pression je n’en ai pas le droit et ce n’est pas ce qui va l’aider, je ne lui demande pas de choisir entre elle et moi je ne veux pas non plus le forcer à faire ce qu’il ne peut pas faire ou pas prêt à faire, faut-il prendre des distances avec lui le temps qu’il sache vraiment ce qu’il veut.

Merci pour vos conseils que j’attends avec impatience.

Continuer la lecture

Je suis tentée de tromper mon copain avec mon ex

Question de Sabrina :

Etudiante à Neuchâtel, Suisse.

Ca fait bientôt deux ans que je suis avec mon copain, et je l’aime plus que tout au monde, ces derniers temps mon ex m’attire de nouveau et j’ai très envie de lui, et je me dis que je ne suis pas marié avec mon copain, je suis vraiment tenté de refaire une fois l’amour avec mon ex, que faire ??

Continuer la lecture

12