Archives par étiquette : Liberté

Peut-on se libérer des pensées ?

(Déterminisme ou liberté ?)

« Celui qui est maître de ses pensées, est plus grand que celui qui est maître du monde. »

Le Bouddha

« Tant que vous vous inquiétez, vous ne voyez pas clair. Votre perception est inévitablement déformée. Vous ne souffrez jamais que d’une émotion cruelle et de pensées douloureuses provoquées par une situation que vous ne voyez pas telle qu’elle est, justement parce qu’elle est déformée par votre condamnation, par le jugement ou la peur, en un mot la qualification. »

Arnaud Desjardins, La Paix toujours présente, p. 105.

Il apparaît comme une évidence, à la plupart d’entre nous, que nous sommes libres, c’est-à-dire que nous sommes les maîtres de nos pensées comme de nos actions.

Nous pouvons même affirmer que lorsque nous nous proposons de poser une action, nous pourrions tout aussi bien ne pas la poser, ce qui reviendrait à affirmer que notre liberté n’a pas besoin d’être prouvée et cela serait parfaitement arbitraire.

Il s’agit là d’une croyance, non démontrée par les faits qui – comme nous allons le voir – est à l’origine de nombreuses confusions et difficultés.

Continuer la lecture

Comment parvenir à ignorer une personne qui nous fait nous sentir mal ?

Question posée par Brigitte.

Si nous sommes impuissants à changer l’autre quand il cherche à nous manipuler, nous avons une marge de manœuvre dans notre capacité à ne pas demeurer éternellement sa victime, c’est-à-dire dans notre capacité à devenir maître de nous-mêmes en ignorant ce qu’il a voulu nous faire subir.

Continuer la lecture

Accompagner la liberté

Plaidoyer pour la personne hospitalisée

Il est devenu courant aujourd’hui, dans le contexte de la relation d’aide (et plus particulièrement dans celui de l’accompagnement des personnes en fin de vie) de penser que l’on « accompagne la vie » et de l’énoncer un peu à la manière d’une profession de foi.

Croire qu’il « accompagne la vie » et non pas « la vie d’un patient particulier », permet à un médecin comme à un soignant de mettre en place toute procédure de soin qu’il croit bonne pour son patient sans avoir à lui demander son avis.

Continuer la lecture