Histoire du papillon

QUEL EST LE CRITÈRE DU BESOIN D’AIDE ?

à tous les thérapeutes, psychologues, coaches et autres aidants…

à propos de notre désir d’aider les autres et de faire “le bien”.

« Quand vous donnez quelque chose à quelqu’un, faites d’abord très attention à la position de sa main, voyez si elle est en position de recevoir. (…) L’enseignant doit attendre que la question soit posée, c’est-à-dire qu’un doute soit apparu dans l’esprit de l’élève. Le doute, le doute, le doute doit d’abord apparaître. C’est cela le critère du besoin d’aide. Quand le doute viendra-t-il ? Seulement après que l’élève aura fait lui-même l’expérience. »

Swami Prajnânpad.

« L’important n’est pas ce que vous dites, même si c’est vrai, mais la manière dont vous le faites passer et en fin de compte le résultat. A quoi bon asséner une vérité si la personne ne peut pas l’entendre ? »

Arnaud Desjardins.

Cliquez sur les flèches de ce diaporama :

———————

Pour aller plus loin, vous pouvez lire sur ce blog :

———————

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT.

—————-

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger l’intégralité de ce diaporama de 16 pages, au format PDF, en cliquant sur ce bouton : 

—————-

Copyright © 2008 Renaud Perronnet. All Rights Reserved.

9 réflexions au sujet de « Histoire du papillon »

  1. christine

    je ne suis pas ok avec la “sublimation” !!les épreuves n’aident pas toujours à s’en sortir

    parfois elles épuisent tout simplement et ne me dites pas que c’est parce qu’on n’a pas su les appréhender les décoder!!

    l’épuisement ça existe

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      Ne faites pas dire à ce diaporama ce qu’il ne dit pas, bien sûr que l’épuisement ça existe.
      Il n’empêche qu’un obstacle surmonté peut permettre la sublimation comme le constate Mélanie Klein, et qu’il est de la liberté de chacun de nous de demander ou non de l’aide aux autres suivant la manière dont nous ressentons l’épreuve qui est la nôtre.
      Ecrire que la maladie « peut être un outil de croissance pour soi-même » est différent de le dire (et pire de l’imposer) aux autres.

      Répondre
  2. christine

    je suis d’accord mais on a “joué” du Mélanie Klein à toutes les “sauces “….limite judéo chrétien du style “plus tu as d’épreuves plus tu souffres et plus tu gagneras ton paradis “je n’impose rien
    je partage et ceux qui n’arrivent pas à “sublimer” se sentiront moins “coupables” de ne pas y “réussir” car on sera au moins “deux” et c’est important qu’au moins un être humain pense comme nous !!! être deux c’est déjà ne plus être seul(e) dans sa pensée
    je dis juste qu’il y a le “miroir” de la sublimation et le miroir c’est l’épuisement voire parfois le suicide….je n’impose rien ……j’exprime une pensée

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      Je vois à quoi vous faites allusion Christine, entendre une personne dire que sa maladie a été pour elle un outil de croissance est inaudible de la part de celui qui culpabilise d’avoir été malade.
      Ce n’est pas à vous que je pensais quand je faisais allusion à ceux qui imposent : je parlais justement de ceux qui tentent de culpabiliser les autres en leur disant que leur maladie est un outil de croissance pour eux. Cela est très violent et maladroit.

      Je crois que chacun de nous devons prendre du temps et de la réflexion avec nous-mêmes pour réfléchir et mûrir les choses et le risque est de se laisser happer par ses réactions émotionnelles.

      Répondre
  3. Dominique

    Merci Renaud pour vos mails, ce matin, vous m’avez éclairée sur la relation d’aide, j’en avais un grand besoin !
    Bonne journée à vous.

    Répondre
  4. christine

    malheureusement dans notre “nouveau” et “beau” monde on a parfois de quoi se sentir “concerné” même si on ne l’est pas

    le monde nous rend fragile parfois irritable voir agressif

    le discernement a parfois du mal à se faire une petite place et c’est de plus en plus compliqué

    pessimiste??non réaliste !!je crois encore un peu en “l’humain ou en tout cas j’essaie et j’y mets de l’énergie

    bonne journeé à tous !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *