Comment gérer sa propre agressivité ?

Question de Christine :

Employée à Liège, Belgique.

Je voudrais contrôlé mon agressivité que je peux avoir envers les autres telle que, quand on me dis quelque chose je n’écoute personne je fais toujours à ma tête, je dis et je donne des ordres souvent sans m’en rendre compte, je suis souvent entrain de m’en prendre à ma maman ou à mon compagnon qui vient de me quitter pour ça, j’ai deux enfants 3 et 4 ans, il me dit que si j’arrive à changer peux être il reviendra, mais il me dit que je dois d’abord le faire pour moi.

Merci, j’ai réellement besoin d’aide.

Ma réponse :

La première chose que vous devez comprendre est que nous ne pouvons pas agir sur un mécanisme dont nous ne comprenons pas le fonctionnement.

Pour apprendre à gérer l’agressivité qui est la vôtre vous devez commencer par un travail préalable de connaissance de vous-même et des raisons qui sont les vôtres, d’agir comme vous agissez. En ne le faisant pas, vous risquez de simplement « refouler » ce que vous vous proposez pourtant justement de « gérer ».

Commencer ce travail, c’est répondre sincèrement et honnêtement à la question : Pourquoi ai-je ainsi un tel besoin d’être agressive ? Pour cela, vous devez laisser tomber les jugements moraux négatifs que vous avez sur vous-même, (car en fait vous ne pouvez être que ce que vous êtes), donc vous mettre à l’écoute de vous-même et de la manière dont vous vous êtes très certainement sentie mal aimée et mal traitée par les autres.

Il ne peut pas y avoir d’agressivité sans sentiment personnel d’injustice et d’impuissance préalable. Les gens agressifs sont simplement des personnes qui n’ont pas encore eu l’opportunité de prendre soin de leurs souffrances (et je vous concède volontiers que cela ne les empêche pas d’être parfois dangereux et difficilement vivables pour eux-mêmes comme pour les autres.)

Alors que dit celle que vous ne voulez pas entendre ? Que dit la part de vous, bien peu écoutée, et à qui vous demandez d’être ce que pour le moment « elle ne peut pas être » ?

En lui demandant de changer sous peine de devoir perdre l’amour, votre compagnon et vous-même lui mettez une pression intense.

Par contre quand votre compagnon vous dit que « vous devez le faire pour vous », il a raison. Pouvez-vous vous ouvrir à ce « pour vous » et laisser simplement monter ce qui vous pèse depuis si longtemps sur le cœur et que vous avez appris à gérer par l’agressivité ?

Vous n’êtes pas la personne « sans raison d’être agressive » que vous supposez être et qui – beaucoup trop facilement – prend le point de vue de celle qui lui reproche d’être comme elle est. Celle qui – en vous – « n’écoute personne, n’en fait qu’à sa tête, donne des ordres ou s’en prend aux autres » a une raison d’agir ainsi. Voulez-vous vous ouvrir à « sa raison » et la comprendre ?

Sans doute avez-vous peur d’être comme « dévorée par elle » en vous ouvrant à elle et en la comprenant. Cette peur – si elle existe – ne ferait que renforcer votre cécité vis-à-vis d’elle, car vous ne savez pas encore que nous amplifions à l’intérieur de nous, tout ce que nous refusons d’accueillir à l’intérieur de nous, et que la seule manière d’accéder à celle qui en vous désire tant la paix dans sa relation aux autres, est de vous ouvrir à celle qui en vous vous fait si peur. Car vous ouvrir à elle n’est pas devoir vous résoudre à vous sentir vaincue par elle mais au contraire lui permettre de se sentir écoutée, condition de l’équanimité enfin retrouvée par la totalité de vous-même.

Il y a en vous « quelqu’un » qui a trouvé le moyen de l’agressivité pour tenter de s’en sortir coûte que coûte. Peut-être même que cette manière d’être a sauvé –  à une époque – celle qui avait tant besoin de vivre pour elle-même. Aujourd’hui, les choses semblent avoir évoluées, vous êtes devenue mère et adulte, peut-être n’avez-vous plus tant besoin de conserver cette carapace agressive pour entrer en relation avec les autres ? Peut-être même ne vous en êtes-vous pas encore aperçue ?

© 2008 Renaud PERRONNET Tous droits réservés.

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT.

————–

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger l’intégralité de cet article au format PDF, en cliquant sur ce bouton : 

—————-

Pour aller plus loin vous pouvez lire :

Vous pouvez également télécharger les fiches pratiques inédites :

—————-

Vous trouverez ci-dessous la liste des écrits sur la connaissance de soi-même parus à ce jour :

CC BY-NC-SA 4.0 Comment gérer sa propre agressivité ? par Renaud Perronnet est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Partage à l'identique 4.0 .

94 réflexions au sujet de « Comment gérer sa propre agressivité ? »

  1. mistere

    Je suis un garçon de 12 ans trés colérique et j insulte mes parent que devraije faire je tape mes petit freres et je m enerve tres rapidemen
    merci de m aider

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      T’aider toi-même, c’est parvenir à te comprendre un peu.
      Je suis persuadé que tes comportements parlent de toi, autrement dit si tu insultes tes parents, tapes tes petits frères et t’énerves très rapidement c’est certainement parce que tu te sens bien souvent malheureux, ton agressivité est la conséquence de ton désarroi.
      Et cela il ne faut pas que tu le gardes pour toi tout seul, il faut que tu le partages avec un adulte que tu aimes et qui te comprendra. Ce peut être l’un de tes parents si tu le sens possible. Tu sais, être l’aîné de ses frères n’est pas toujours facile à vivre, il est tout à fait possible que tu te sentes comme victime d’injustices parfois.
      Et tout cela il est très important que tu le partages avec un adulte de confiance et – tu verras – ton agressivité diminuera à mesure que tu te sentiras compris par lui.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *