Archives de catégorie : 13 Nourritures d’impressions

Mahmoud Darwich, poète palestinien

Le plus grand poète en langue arabe contemporain

Socrate affirme :

« Le poète est chose légère, ailée, sacrée, et il ne peut créer avant de sentir l’inspiration, d’être hors de lui et de perdre l’usage de sa raison. »

Platon, Ion, 534b.

Pour Platon, le poète est un intermédiaire entre les dieux et les hommes, il est un mage inspiré par un souffle divin qui nous prend par la main pour nous tirer vers un autre état de conscience, à en perdre la raison.

Son fils a été tué d’une balle dans la tête. Voici – pour décrire la douleur indicible d’une mère – les mots (inspirés par les dieux) du poète palestinien Mahmoud Darwich :

Continuer la lecture

Tagore, le lion du soleil

« La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil. »

René Char

Rabindranath Tagore (1861-1941) est certainement une figure de premier plan de l’histoire intellectuelle et littéraire de l’Inde moderne. Son œuvre est immense et fascinante. Il est l’auteur de plus de mille poèmes, de deux mille chansons dont il a également écrit la musique, de pièces de théâtre – certaines chantées – de romans, de recueils de nouvelles. Mais il a aussi écrit des essais sur tous les sujets qui lui étaient chers, de la philosophie à la politique, de l’éducation aux arts, et il a également laissé de nombreux croquis, dessins et peintures.

Continuer la lecture

Héroïne anti-guerre

« L’homme n’est pas notre ennemi. »

Thich Nhất Hạnh

« Quand vous voulez quelque chose de matériel, vous sortez de l’argent pour l’acheter, mais quand vous désirez de l’amour, de la compréhension, la paix pour tout un pays, vous devez payer avec une monnaie plus précieuse que du simple argent. »

Sœur Chân Khôn

C’est après avoir entendu parler Sœur Chân Không de son combat pour la paix, en 1995, que j’ai lu sa passionnante autobiographie : La Force de l’Amour, une bouddhiste dans le Viêt-Nam en guerre.

Arnaud Desjardins sur la quatrième de couverture en disait :

« Son autobiographie est à la fois reportage de guerre et témoignage que seul l’amour est plus fort que la violence. Un livre qui nous donne une haute idée de la femme et où l’historien comme le chercheur spirituel trouveront des informations de première main. Il est difficile de préciser ce qu’on appelle « un bon livre », mais voici certainement un beau livre. »

Continuer la lecture

Propos lucides de Marguerite Yourcenar

 « Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »

Marguerite Yourcenar, Anna, soror…

« Tous nous serions transformés si nous avions le courage d’être ce que nous sommes. »

Marguerite Yourcenar, Alexis ou le traité du vain combat.

Une pensée visionnaire, surprenante, généreuse, nuancée et profonde qui se délie spontanément de manière exceptionnelle.
Marguerite Yourcenar qui avait la volonté de « vivre de son mieux », est interviewée à l’occasion d’une promenade dans les jardins de Thuya dans le Maine (USA), par la journaliste Françoise Foucher.

Elles parlent toutes deux à propos du monde tel qu’il est et va, c’était en 1975, il y a presque 50 ans. Cette interview est une véritable nourriture, une réponse pertinente et magistrale à de nombreux problèmes qui sont les nôtres aujourd’hui.

Continuer la lecture

L’homme, l’animal et le monde tel qu’il va

« Depuis plusieurs décennies, l’éthologie prouve qu’aucun de ces fameux attributs dont l’homme prétend posséder l’exclusif apanage ne lui est absolument propre. Que certains animaux ont aussi, à leur manière, à un autre degré, ce que nous appelons la conscience, la raison, la moralité, la culture. »

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, L’Éthique animale, PUF, 2011

Je me souviens que petit enfant, je me faisais régulièrement ridiculiser par mon père, sous le mauvais prétexte que – selon lui – ma sensibilité était trop exacerbée.

En marchant dans la forêt, je prenais soin de ne pas écraser une fourmi ; dans une chambre j’attrapais délicatement une araignée pour la sortir par la fenêtre. Mon père trouvait plus simple de l’écraser, je me précipitais pour la sauver.

Cela donnait lieu à des disputes entre nous, disputes qui ne m’ont jamais empêché de conserver, au fond de ma conscience d’enfant, une légitimité pour les comportements qui étaient les miens. Même s’ils étaient jugés, j’ai toujours su, intérieurement, que « je faisais ce que j’avais à faire. »

Continuer la lecture

Apeirogon, toutes les facettes d’un conflit

« La seule vengeance consiste à faire la paix. »

Un frère d’Abir

 

« Nous ne parlons pas de la paix, nous la faisons. »

Bassam et Rami

Il y a toujours une alternative à la guerre, l’attitude de Bassam et Rami, prodigieusement mise en scène par l’écriture de Colum McCann l’illustre magistralement.

Continuer la lecture

Un islam fraternel

La voie soufie ‘Alawiyya, au cœur de l’islam

« Si la liberté peut se défendre par les armes, l’égalité par les lois, la fraternité, elle, ne peut vivre et croître que dans le cœur de l’homme. »

Cheikh Khaled Bentounès

Qui donc oserait affirmer – dans le monde d’aujourd’hui – que le musulman pouvait se définir comme « celui qui ne fait pas de mal à autrui, ni par l’acte, ni par la parole » ?

Et pourtant le Cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel de la confrérie soufie ‘Alawiyya, qui depuis plus de 40 ans parcourt le monde pour promouvoir le dialogue interreligieux, affirme que le prophète Mohammed le définissait ainsi.

Continuer la lecture

Qui est « Tu » ?

« Le Poète est un souverain, qui se tient au centre des choses. Car le monde n’est ni peint ni paré, il est beau, dès l’origine ; Dieu n’a pas créé un certain nombre de choses belles, c’est la Beauté qui est créatrice de l’univers. »

Ralph Waldo Emerson, Essais.

Si nous sommes déjà ce que nous cherchons, nous ne sommes que des chercheurs qui n’ont rien à trouver…

S’il vous arrive de penser qu’il n’y a rien à dire, de penser que dire ne sert à rien, lisez Antoine Simon, poète métaphysicien qui se joue des mots avec élégance, humour et impertinence :

Continuer la lecture

Dissiper l’illusion

L’art de voir avec les yeux du cœur

Pour sortir de l’illusion en n’adhérant plus automatiquement aux pensées, nous aurons besoin d’une intelligence fine et objective capable d’un subtil discernement.

C’est là l’essence du propos d’Éric Edelmann, dans son livre La splendeur du vrai, paru aux Éditions Le Relié, 2021, dont je ne saurai trop vous recommander la lecture.

Continuer la lecture

Gratitude et altruisme

« La révolution spirituelle que je préconise n’est pas une révolution religieuse. (…) Il s’agit plutôt d’une réorientation radicale, loin de nos préoccupations égoïstes habituelles, au profit de la communauté humaine qui est la nôtre, d’une conduite qui prenne en compte, en même temps que les nôtres, les intérêts d’autrui. »

Dalaï-Lama, Sagesse ancienne, monde moderne : Éthique pour le nouveau millénaire

Le moine bouddhiste Matthieu Ricard est né le 15 février 1946 à Aix-les-Bains, après de brillantes études et une thèse en génétique cellulaire à l’Institut Pasteur sous la direction du prix Nobel de médecine le Pr François Jacob, il découvre la spiritualité et cherche à passer de la théorie à la pratique.

Continuer la lecture

Adieu l’ami

En hommage à Julos Beaucarne, mort ce 18 septembre 2021.

C’est le 2 février 1975 que sa compagne Loulou, militante syndicaliste, féministe et pacifiste belge, est tuée par un immigré déséquilibré, de 9 coups de poignard.
Dans la nuit qui a suivi ce meurtre, Julos écrit une lettre ouverte qui évoque notre responsabilité collective, et appelle à « reboiser l’âme humaine » par l’amour, l’amitié et la persuasion.

Continuer la lecture

Une femme de cœur

« Le feu de la haine ne s’éteint que par l’amour et, si le feu de la haine ne s’éteint pas, c’est que l’amour n’est pas encore assez fort. »

Dalaï-Lama

Le prêtre Olivier Maire, décrit par la presse comme un homme « discret, de proximité et d’une grande bonté » a été assassiné, dans la nuit du 8 au 9 août dernier, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, un village de 3 600 habitants.

Continuer la lecture