La connaissance de soi comme remède à la violence

« Quand tous les hommes marcheront à quatre pattes, ceux qui marcheront encore sur deux jambes passeront pour fous. »

Dicton indien

« On n’éteint pas le feu de la haine par la haine, le feu de la haine ne s’éteint que par l’amour. Et si le feu ne s’éteint pas, c’est que la compassion n’est pas encore assez puissante. »

Bouddha

Attentats, guerres, fanatisme, radicalisation, agressions : la violence traverse nos sociétés et nous traverse en même temps. Comment résister ? Comment s’y retrouver dans les discours brouillés et le chaos ?

Voici quelques pistes essentielles de réponse avec Mario Cifali, psychanalyste Genevois, remarquablement interviewé (le 17/1/16), par la RTS (Radio Télévision Suisse) pour l’émission Haute Définition.

Thèmes abordés :

  • Sommes-vous entrés dans l’ère de la catastrophe ?
  • Existe-t-il un bouton pause pour l’horreur ?
  • Responsabilité des médias et du marketing politique.
  • Déficit de toute connaissance de soi-même.
  • Le fanatisme n’est jamais dans un seul camp.
  • Le retour au néant (Freud et les Rishis de l’Inde éternelle.)
  • La guerre ne pourra jamais guérir de la guerre.
  • Apprendre à vivre c’est se connaître.
  • La violence est une vulgarité.
  • Révolution intérieure et fraternité.

(Durée 15:19)

Photo : Mario Cifali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *