Aimer son enfant

Réflexion n° 17 :

Beaucoup de parents pensent qu’aimer leurs enfants, c’est se comporter vis-à-vis d’eux en ce qu’ils appellent de « bons parents ». Une mère pourra penser, par exemple, que pour être une bonne mère elle doit toujours repasser les T-shirts de son fils. Un père pensera qu’aimer sa fille, c’est lui faire un beau cadeau le jour de son anniversaire.

En fait ces parents, souvent éduqués dans la culture du sacrifice, croient aimer leurs enfants quand ils se comportent avec eux selon les valeurs avec lesquelles leurs propres parents les ont éduqués.

La pédiatre et psychanalyste pour enfants Françoise Dolto écrit dans Le Chemin de l’éducation : « Ils n’élèvent pas leurs enfants mais ils les dressent, les matent, les achètent, les châtrent en un mot, et ce petit monstre perverti s’appelle un enfant bien élevé. »

Ils ne savent pas qu’aimer, ce n’est pas faire plaisir, mais accepter (de tout son cœur) l’autre « tel qu’il est ».

L’autre jour, dans mon cabinet, une femme pleurait à chaudes larmes en prenant toute la mesure de la réaction de son père quand elle lui avait révélé qu’elle divorçait : « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » lui avait-il répondu.
Cet homme ne se posait pas la question de savoir si le divorce de sa fille correspondait ou non aux valeurs qu’on lui avait inculquées. Parce qu’il respectait sa fille comme étant une autre que lui, il l’écoutait sans remettre en cause ce qu’elle lui disait et en se posant la question essentielle dans un tel contexte : « de quoi a besoin mon enfant et que je peux lui donner ? »

A travers ses larmes, cette personne réalisait – tout simplement – qu’à ce moment-là, elle avait été aimée par son père.

© 2014 Renaud & Hélène PERRONNET Tous droits réservés.

Petit sondage à propos de la réflexion : Aimer son enfant

(Après avoir sélectionné le numéro correspondant à votre opinion, cliquez sur "Votez" et vous découvrirez les résultats complets de ce sondage.)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT.

————–

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger l’intégralité de cet article au format PDF, en cliquant sur ce bouton : 

—————-

Une réflexion au sujet de « Aimer son enfant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *