Mon fils de 13 ans me ment tout le temps, que faire ?

Question posée par Claire.

Plutôt que de vous persuader que votre enfant ne devrait pas vous mentir, il vous faut comprendre que puisqu’il n’existe pas d’effet sans cause, votre enfant a nécessairement une raison (et même une bonne raison pour lui-même) de vous mentir.

Bien sûr, en tant que parent, vous souhaiteriez que votre fils de 13 ans ne vous mente pas, or pour qu’il puisse – un jour – ne plus vous mentir, il vous faut commencer par vous rapprocher de votre enfant qui ment. (Beaucoup de parents maladroits font l’inverse : ils pensent que pour aller vers leur enfant, celui-ci ne devrait plus leur mentir, ils conditionnent leur amour au mensonge de leur enfant, faisant peser sur lui un chantage insupportable.)
Comprendre la raison pour laquelle il vous ment fait donc partie intégrante de votre rôle de parent.

Pour ce faire, commencer par apaiser la relation que vous avez avec lui, c’est vous fournir à tous les deux l’occasion de vous rencontrer.
Vous allez alors découvrir que s’il triche c’est parce qu’il étouffe et que la manière dont il étouffe a besoin d’être parlée et élaborée par lui, entendue par vous.

Et n’oubliez pas que même si vous pensez qu’il ne devrait pas étouffer quand il étouffe : il étouffe !

Pour ce faire comprenez simplement que de même qu’une personne ne peut ressentir le désir de s’évader que parce qu’elle est en prison, un être humain qui n’étouffe pas ne ressent pas le besoin de tricher.
Le comportement de votre enfant est simplement lié à son besoin (non pas de mentir mais de vivre.)

Il va donc vous falloir trouver le moyen de « permettre la vie » plutôt que de la réprimer en n’en tenant pas compte… ce qui l’incite au mensonge.

Parce que le but d’une éducation réussie doit être d’accompagner la vie, observez de très près la manière dont vous vous y prenez avec lui en tentant de répondre honnêtement à ces questions :

  • Observez en particulier la manière dont vous vous y prenez pour empêcher la vie en croyant la permettre.
  • Mettez-vous à douter de vous-même : n’êtes-vous pas en train de reproduire dans votre relation à votre enfant des croyances (du type « c’est assez, ça doit lui suffire »), auxquelles vous-même avez été assujettie enfant ?
  • Avez-vous la naïveté de croire que parce que vous le punirez, il ne vous mentira plus ?
  • Avez-vous entendu et compris ce qui se passait à l’intérieur de vous quand – enfant – il vous est arrivé de mentir à vos parents ?
  • Voulez-vous vraiment être le parent d’un enfant qui ment parce qu’il ne peut pas faire confiance ?

Vous avez donc le choix entre l’indignation, la colère et le jugement sur votre fils tel qu’il se comporte aujourd’hui, ou la compréhension qui permettra le dialogue, le rapprochement… donc le changement potentiel du comportement de votre enfant.

——————–

Pour aller plus loin, lisez : Enfant menteur, parent qui fait peur, et Aimer inconditionnellement son enfant.

Illustration : Fractale.

© 2020 Renaud PERRONNET Tous droits réservés. 

——————

Petit sondage à propos de la question : Mon fils de 13 ans me ment tout le temps, que faire ?

(Après avoir sélectionné le numéro correspondant à votre opinion, cliquez sur "Votez" et vous découvrirez les résultats complets de ce sondage.)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT

REVENIR À L’ENSEMBLE DES QUESTIONS / RÉPONSES ET POSER VOUS AUSSI UNE QUESTION

——————

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger votre question et ma piste de réponse, au format PDF, en cliquant sur ce bouton :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *