Ne pas répondre

Pour poursuivre votre réflexion à propos de la gestion de l’agressivité de l’autre, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vivance
Vivance
15 mars 2021 19:03

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre. Je viens de lire le post sur “renoncer à la vengeance”.
Je comprends bien ce que vous voulez dire.
En même temps il me vient une autre question : faiblesse ou vulnérabilité? Ne peut-on pas parfois montrer sa vulnérabilité sans laisser l’autre nous envahir, même s’il y a quelque chose en soi à guérir ?
Il me parait dangereux de laisser l’autre se permettre toute forme de “violence”

Vivance
Vivance
Répondre à  Renaud Perronnet
16 mars 2021 20:54

Merci pour cet éclairage et pour ce site très inspirant.

Vivance
Vivance
15 mars 2021 10:34

J’ai également une question sur ce sujet : à quoi sert l’affirmation de soi si on ne peut pas se positionner pour mettre des limites ? Sachant que les émotions non exprimées s’impriment dans le corps ?

Florence
Florence
15 mars 2021 09:49

Quand on est face à la bouderie d’un adulte qui refuse alors tout dialogue et relation, tel un gamin, est-ce aussi juste de laisser l’autre dans son monde qu’il croît être le seul réel ? Sans chercher à montrer qu’une autre réalité peut être vécue ?