Qu’est-ce qu’accepter ?

Pour aller plus loin et ne plus se perdre dans la relation à l’autre, vous pouvez lire :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

11 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dominique
Dominique
20 juin 2021 08:01

Merci de votre réponse, oui c’est éclairant.
L’article conseillé à la fin “Avons-nous droit aux fruits de nos actions” compléte bien la réflexion.
Dans ce cadre de la recherche d’ emploi (entre autres) cela permet de remettre les choses à leur place. essayer de ne pas se dévaloriser et continuer à agir “au mieux”.

Bien à vous

Dominique
Dominique
3 juin 2021 14:12

Bonjour, C’est bien intéressant et cela m’aide à réfléchir. Cependant et trés prècisement concernant le chômage, le demandeur d’emploi” comme nous sommes appelés, je n’arrive pas à comprendre ce renoncement au mot espoir. Quand cela dure dans le temps…accepter, j’accepte c’est ma réalité; moi comme tant d’autres on répond à des annonces et de plus en plus nous n’avons même pas de réponse…soit j’accepte. Mais ces annonces on on voit que l’on a bien le profil suscitent de l’espoir, on y croit à chaque fois (beaucoup me disent la même chose). “On” sait que ce qu’il faut c’est des contacts… Lire la suite »

Sylvie
Sylvie
27 mai 2021 12:00

Accepter c’est être active tout en renonçant à l’espoir. Oui je suis d’accord et je tâche de mettre en pratique : ce qui est est. J’ai une question au sujet de la différence entre espoir et espérance. Cela part d’un conte dans lequel 10 jeunes filles répondent à une demande précise. : éclairer à l’aide de lampes à huile une allée par où vont passer un couple de mariés. 5 d’entre elles, dites raisonnables prennent uniquement leurs lampes, les 5 autres, dites avisées emportent également une réserve. Ce qui n’arrive jamais arrive, et c’est ainsi, le marié est en retard…Et… Lire la suite »

Mylene
Mylene
24 mai 2021 22:29

Merci pour cette réflexion qui vient pile dans mon cheminement personnel où je reste dans l’espoir d’un meilleur.
Et j’en arrive alors à la question : Qu’est ce qui fait que l’on entretien notre souffrance ? Pourquoi continuer à se morfondre alors que l’on sait que ce n’est pas la réponse. Est ce une nécessité pour extérioriser la tristesse, la frustration et la déception ? Est Ce une question d’éducation ou de répétition d’un schéma familial ? Je n’arrive pas à sortir de cette tristesse.
Merci encore pour tout votre éclairage si précieux.

Mylene
Mylene
Répondre à  Renaud Perronnet
31 mai 2021 08:52

Merci pour votre réponse qui résonne fortement.

Marie France
Marie France
24 mai 2021 10:47

Si on renonce à l’espoir on renonce à vivre
Autant se suicider alors

Brigitte
Brigitte
24 mai 2021 09:02

Quelle concision et précision d’orfèvre pour énoncer cette magnifique vérité. Gratitude.