Accepter l’émotion

Pour aller plus loin et approfondir ce que veut dire aimer, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


Compteur de lectures à la date d’aujourd’hui :

769 vues

 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

8 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Maryse

C’est aussi ce mettre dans une position inconfortable car on peut se sentir démuni ou impuissant face à cette situation. Non ?

Maryse

Maintenant ça ne me pose plus de problème mais c’est ce que j’ai observé. Et je pense que c’est une façon “inconsciente” de se protéger

Vivance

C’est sorti du contexte, ça n’a rien à voir avec ça. Il s’agit d’avantage de jalousie féminine. Dans le cas présent, je plaide non coupable.
Ceci dit, à partir du moment où je ne nuis pas à mon prochain ni à moi-même, j’ai le droit d’être qui je veux.
Savoir préserver son intégrité morale et physique et le respect de soi me parait important.

Vivance

Bonjour,
Je partage ce que vous écrivez . Mais quand l’autre agresse au travers de ses émotions, même si je sais que l’autre parle d’abord de lui, c’est difficile d’être dans l’écoute. Les projections des autres est parfois difficile à supporter, d’autant plus quand je ne me reconnais pas dedans et que l’autre ne veut pas comprendre. Je ne vois pas comment faire.

Mélanie

Bonjour Renaud, Comment créer cet espace justement pour se “servir” de l’autre comme un termomètre? Comment au quotidien faire la part des choses? Dans ma tête c’est possible et pour ma part en restant seule en méditant par exemple ou en dessisant ou écrivant mais quand il y a de l’agitation autour de nous ou ne serait-ce un être humain, comment créer cet espace pour mieux se découvrir… Je comprends ce qui est écrit dans votre réponse mais l’appliquer me semble impossible (en moi bien sûr – car si vous l’écrivez et que le lis de part et d’autres lectures… Lire la suite »