Pour adultes seulement

« La mort attrape d’abord ceux qui courent. »

Lao-Tseu.

à tous mes ex-stagiaires qui m’ont affirmé qu’ils n’avaient pas le temps de prendre du temps pour eux.

à mon ami Mohammed qui en éclatant de rire s’esclaffait « Les gens pressés sont déjà morts ! »


(Durée : 00:50)

—————-

Copyright © 2008 Renaud Perronnet. All Rights Reserved.

7 réflexions au sujet de « Pour adultes seulement »

  1. Anne

    Aucun commentaire ?
    Pourtant j’ai trouvé çà excellent… Beaucoup plus convaincant qu’un long discours… et drôle pour ce qui est du 1° degré… après effectivement celà invite à bien réfléchir, et à gagner en intensité.

    Répondre
  2. Malika

    C’est horrible à voir: ça ne traduit que de la souffrance dès le début !
    Il ne faut pas montrer ça à quelqu’un de dépressif ! Il ne trouvera ça absolument pas drôle !!
    Et ce bébé expulsé du ventre, que des cris, nan, vraiment horrible, je ne comprends pas…………moi qui suis issue d’une famille où on rit tout le tps…………..pas ça, non !

    Répondre
  3. Renaud Perronnet Auteur de l’article

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Malika, il ne faut pas mettre cette vidéo devant n’importe quels yeux… Et c’est parce qu’elle est vraiment terrible qu’elle peut nous aider à prendre conscience que nous n’avons pas de temps à perdre… Absolument aucune minute à perdre…

    Répondre
  4. baarbaraa

    ben oui c’est ça la vie
    mais entre l’expulsion et le tombeau il y a toutes ces transformations de la personne qui sont si belles . grandir et devenir un adulte , puis vieillir …et puis vous avez vu qu’il est beau cet individu aux différents stades de sa transformation. non il n’est pas triste ou morbide ce clip. il est le reflet de la vie , la vrai qui passe si vite c’est vrai mais qui peut être emaillée de tous les bonheurs .et puis savoir que l’on va mourir n’a jamais empéché d’ être vivant.

    Répondre
  5. Olivier

    C’est effectivement un peu….. violent, on va dire, mais cela peut appeler à d’autres interrogations peut-être plus existentielles.
    Si la vie est si courte, et elle l’est en effet, on s’en rend compte un peu plus chaque jour, comment faire, pour au final être certain de ne pas l’avoir gâchée ?

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      La vivre parce que votre temps est compté ! Et pour ce faire lâcher ses inhibitions à la vivre.
      L’angoisse de mort est le plus souvent liée à l’impression de ne pas avoir accompli tout ce que nous avions à accomplir. Prendre réellement conscience de cela sert à oser accomplir tout ce dont nous avons la nostalgie avant qu’il ne soit trop tard.
      « ll nous faut vivre pleinement dans un monde où tout s’efface et dans lequel choisir exclut toujours. » écrit le psychiatre Irvin Yalom.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *