Se positionner

Cette réflexion vous intéresse, pour aller plus loin, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Barbara
Barbara
7 octobre 2018 19:00

Bonjour. Ne pas se positionner entraîne l agressivité de l autre. Je n avais jamais vu les choses ainsi… je pensais que c était la conséquence de l agressivité (être dans une forte demande voire de l exigence…) qui entraînait le repli de l autre et donc la fuite et le non positionnement. Mais effectivement maintenant que j y pense….mais ai je raison… la non réponse claire et affirmée à un besoin de l autre génère l agressivité accrue…parce que le besoin est ignoré ? .. même si il peut être mal exprimé. ..oh la je ne suis pas claire… Lire la suite »

Anne
Anne
7 octobre 2018 17:38

Oui se positionner c’est être en mesure de donner son avis, même s’il est contraire à celui de ou des autres; et cela sans agressivité; c’est cela, à mon sens tout l’intérêt et l’enjeu de savoir se positionner. Lorsque l’on se positionne il est rare, je trouve, d’avoir face à soi des réactions d’agressivité. Au contraire me semble t-il; car c’est une forme de respect vis à vis du discours, d’une demande de l’autre. C’est lui montrer qu’on a bien pris en compte son avis ou sa demande. Bref, c’est gagnant-gagnant pour les 2 partes (ou+) parties.