Pourquoi sommes-nous odieux ?

 

Cette réflexion vous intéresse, pour aller plus loin, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

3 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kerrane
Kerrane
15 janvier 2018 21:43

Et j’ai oublié d’ajouter:je n’ai au que des miettes d’amour de mon conjoint, le peu qu’il était capable de me donner, et en miroir avec le peu que je me donnais à moi-même….

Kerrane
Kerrane
15 janvier 2018 21:41

Bonjour, Merci pour ce texte, j’ai bien avancé sur mon chemin à propos de la colère alors cela me parle. Le problème, c’est quand l’autre, en face, semble absolument incapable de toute prise de conscience, considère que son éducation était parfaite. Je parle ici de mon conjoint montrant un comportement passif-agressif. Je vous avais écrit il y a presque deux ans, et une de vos phrases m’a donné la clé pour enfin cesser mes colères contre ma fille aînée. Je ne l’ai jamais oubliée: “vous ne pourrez lui donner de la tendresse que lorsque vous vous en donnerez à vous-même”.… Lire la suite »

Barbara L
Barbara L
15 janvier 2018 07:11

Je suis bien d’accord. Ce qui est aussi intéressant ce sont les déclencheurs de notre “négativité”. Parce que (j’espère) on est pas constamment odieux (ou alors c’est pathologique). On l’est parfois, soudain. Personnellement je le deviens quand je me sens “malentendue” ou “incomprise” (n’est-ce pas Renaud), ou que je dis “ne me dérangez pas” et que ma soeur m’envoie un mail dans les 24h qui suivent avec une demande… et la j’explosais (aujourd’hui j’ignore, je respecte moi-même la regle qu j’ai mis en place et montre ainsi que ce n’est pas que des paroles en l’air) Quand j’explosais, ensuite j’avais… Lire la suite »