Euthanasie : Une aide-soignante lance un appel au secours !

Martine partage sa sensibilité de soignante à propos de l’affaire Chantal Sébire, cette femme qui ayant une tumeur incurable au visage, se déclarait « violemment hostile » au suicide, et réclamait le droit de mourir de façon assistée.

————-

A PROPOS DE L’EUTHANASIE, UNE AS LANCE UN APPEL AU SECOURS

21/03/2008 Libre partage de Martine

Profession : Aide-Soignante.

Dans les journaux, on parle beaucoup de Chantal Sébire et cela fait peur, cette dame en grande souffrance demandait simplement de l’Aide !

Aider à mourir ne veut pas dire « la peine de mort » pour moi l’euthanasie est égale à une « exécution. »

Nous qui travaillons dans le système santé, nous ne sommes pas là pour donner la mort !

Nous sommes là pour soigner, respecter et entourer la personne malade !

Nous sommes là aussi pour apaiser également la Famille !

Nous sommes là pour les accompagner jusqu’au bout et même au-delà !

Chantal Sébire et sa famille étaient dans l’incompréhension, on ne parle pas d’accompagnement !

QUI s’est occupé du Mental de cette famille en souffrance ?

N’oubliez pas Vous Messieurs les Médecins !

N’oubliez pas Vous Messieurs les Dirigeants !

N’oubliez pas Vous Messieurs du Gouvernement !

que nous sommes avant tout HUMAINS ! c’est à dire un complexe à trois niveaux :

  • TÊTE (mental)
  • CŒUR (amour, âme)
  • CORPS (action, bouger)

Martine, aide-soignante en gériatrie.

—————-

Pour aller plus loin, vous pouvez lire sur ce site :

——————–

Vous êtes aidant (éducateur, travailleur social, thérapeute, psychologue, professeur, bénévole…) Vous êtes soignant (infirmière, aide-soignante, médecin, sage-femme…) Vous êtes parent ou « aidant naturel » (de vos vieux parents, d’un voisin…) Vous souhaitez témoigner, vous avez quelque chose à dire ou à crier. Votre partage touchera ceux qui vous liront et qui pourront vous répondre. N’hésitez pas à m’envoyer votre texte que je pourrai publier dans l’espace dédié aux aidants ! Pour ce faire, CLIQUEZ ICI

—————-

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

6 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Brigitte
Brigitte
11 octobre 2021 11:27

“il serait préférable de lui donner une petite pilule pour qu’il parte maintenant…” est la phrase que j’ai entendue, dite avec aplomb et certitude par une personne âgée à propos de mon frère en proie aux souffrances d’un cancer. J’ai reçu ces propos avec surprise puis colère. Deux autres, jeunes cette fois, étaient d’accord avec elle. J’ai vu que ces personnes ne pensent qu’à elles, à leur propre inconfort devant la souffrance, à leur souhait de ne pas assister à la lente agonie de cet homme encore jeune, très amoindri physiquement et inspirant dans sa dignité. J’ai connu la perte… Lire la suite »