Pas d’échapppatoire

Pour aller plus loin et comprendre la nécessité d’affronter sa souffrance, vous pouvez lire :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


Compteur de lectures à la date d’aujourd’hui :

380 vues

 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jocelyne

j’ai visité des gens en prison dans ma région. Pour eux il n’y avait aucune échappatoire, ils devaient faire leur sentence dans une certaine souffrance d’isolement. La rencontre s’est bâtie sur la confiance, le respect et l’ouverture du coeur. chacun a admis leur délit et assume la conséquence. Ils ont tous l’espoir de repartir sur de nouvelles bases une fois sortie. Vont-ils y parvenir, le vouloir qui semble sincère sera-t-il plus grand que les tentations extérieurs ?