Moi d’abord

Chercher à convaincre ou chercher à élargir ? Lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marie
Marie
12 octobre 2020 18:55

Comment savoir ou s’assurer que nos propos sont audibles… c’est bien là tout l’art de l’observation et de la conversation.

marylene
marylene
12 octobre 2020 16:16

bonjour
il en va ainsi des livres qu’on offre également, il y a longtemps j’ai offert un livre d’Eckart Tolle à une amie qui ne l’a jamais lu,….d’abord j’étais déçue puis j’ai compris que c’était mon chemin pas le sien, ce qui n’empêche que peut-être un jour elle le lira….ou pas, peu importe en fait, je ne désire plus qu’elle comprenne je profite juste de notre amitié.

Armelle
Armelle
12 octobre 2020 12:30

Merci pour le post. En le lisant, je pense à la phrase de Christophe de Ponfilly, journaliste, auteur, et réalisateur : « Lorsque les vivants deviennent sourds, faut-il se taire ? Y a-t-il un sens à parler dans le désert du silence des autres ? » S’il est “vain et sot de chercher à se faire entendre par un sourd”, et qu’il est plus bénéfique de tenter d’élargir et d’inclure, reste à être au clair que les blessures émotionnelles du passé, non guéries, générant les réactions automatiques au présent (dont la classique impossibilité de débattre d’un sujet, car chacun est… Lire la suite »