La mauvaise foi

Pour aller plus loin et comprendre ce qui nous empêche de convenir de nos maladresses dans nos relations à nos enfants, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
laure ~

Bonjour, je trouve que renoncer à la peur de reconnaître ce qu’on a dit et fait est une école de la force. De la force intérieure d’abord, et de la maîtrise des situations aussi. Cela apporte beaucoup de calme intérieur, car on accepte que ce qui est fait est fait, et on ne met aucune énergie à tenter d’y changer quelque chose. Les choses (que nous avons mal faites) devront être acceptées telles quelles par autrui. Eh oui, c’est comme ça. Qu’ils se débrouillent avec cette situation. Et oui, la vie va continuer à partir de là avec les choses… Lire la suite »

Tiny

Très beau, très vrai, merci pour vos partage toujours très humains et dans la bonne force.