Emotions et pensées

 

Cette réflexion vous intéresse, pour aller plus loin, lisez :

Téléchargez gratuitement ce post et envoyez-le à vos amis et sur les réseaux sociaux :


 

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ABONNER AUX COMMENTAIRES DE CET ARTICLE
Abonnement pour
guest

11 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Barbara
Barbara
13 décembre 2017 18:59

Merci Renaud oui je comprends bien l’idée de passer de la réflexion à la pratique. Je crois que j’ai commencé, il y a des situations plus faciles à gérer que d’autres mais je vais continuer à “m’entrainer”. A bientôt.

Barbara
Barbara
12 décembre 2017 14:18

je me rappelle soudain d’une psy me disant “il y a trop de monde dans votre tête”.. maintenant, je comprends, trop de voix des autres avec leurs injonctions propres, ces pensées qui sont générées par notre cerveau bien sur mais qui ne sont pas initialement les nôtres… les “il faut”, “sois”, “tu devrais”… voire “tu es” et “tu n’es pas” (eu lieu de je suis et je ne suis pas)… ouh ca fait peur quand même de prendre conscience de cette “emprise” (on dirait Possession dans un fil d’horreur non?)

Barbara
Barbara
12 décembre 2017 11:05

Merci Renaud. Je crois avoir identifié “la” pensée/croyance majeure qui me cause tant de souci. Elle est si evidente et si presente depuis toute petite que je n’y fais meme plus attention et pourtant elle me cause bien des soucis. Elle est simple: “ils veulent se débarrasser de moi”. Dans le quotidien, elle va faire de moi une personne a tendance paranoiaque, je vais me méfier d’autrui, me replier, éviter l’autre, lui en vouloir, avoir mal. Bon, ok. Ceci est dit et présent. Maintenant j’essaie de regarder cette croyance automatique et me dire “mais enfin, est-ce vrai? as tu des… Lire la suite »

Barbara
Barbara
11 décembre 2017 13:05

un praticien de médecine alternative m’a dit récemment… vous pensez trop, vous cultivez la frustration ;-), hihihi… … bon, de la à dire qu’il ne faut plus jamais réfléchir il y a un pas mais il est vrai qu’il y a des tas de pensées qui nous font plus de mal que de bien (genre.. tu aurais pu faire mieux… ) ou qui ne sont que des ruminations sans mener à aucune action mais mettent plein de poussière dans la vie (exemple: je ne lui pardonnerai jamais…)

Anne
Anne
11 décembre 2017 12:32

Bonjour, Je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre approche; bien sûr que le regard que nous portons sur ce que nous vivons influence notre état émotionnel mais les évènements eux mêmes peuvent provoquer des “émotions directes” : plaisir de l’enfant qui reçoit un sourire ou un cadeau, tristesse à la perte d’un être cher etc.. Bien sûr si l’on veut forcer le trait afin d’entrer dans votre raisonnement , il est toujours possible d’avancer que si pour moi tout cadeau est empoisonné “d’emblée” car relié à une expérience de tromperie par ex ou par une insincérité (je… Lire la suite »

Vanina
Vanina
11 décembre 2017 12:30

Ne plus croire en ce que nous pensons, ne plus croire en nous ?
Merci.