J’aime ma femme mais je suis violent avec elle, que faire ?

Question posée par Jacques.

Confrontez-vous au paradoxe de vos propos de manière à trouver le courage d’agir pour vous-même.

Osez regarder les choses en face : être violent avec une personne est incompatible avec l’aimer. L’amour ne peut pas être violent. Vous vous racontez à vous-même que vous aimez votre femme mais c’est faux. L’amour demande le respect et la douceur.

Vous vous dupez vous-même quand vous vous faites croire que vous aimez votre femme, vous ne l’aimez pas mais vous avez besoin d’elle, vous la voulez pour vous, parce que vous n’avez pas assez confiance en vous. (En fait, avoir besoin de l’autre pour soi est juste égoïste et n’a rien à voir avec de l’amour.) Ne supportant pas certains de ses comportements, vous restez persuadé, dans votre toute puissance, qu’elle ne devrait pas les avoir. C’est ainsi que quand elle ne répond pas à vos attentes cela vous est insupportable et galvanise la violence qui est en vous.

Or personne n’appartient à personne et contrairement à ce que vous pensez, « votre » femme ne vous appartient pas, c’est un être libre (comme vous), qui appartient à lui-même.

Alors que faire si – après ces réflexions – vous estimez toujours « aimer » votre femme ?

Tenter de comprendre les raisons pour lesquelles vous avez des accès de violence. Pour ne plus ressentir le besoin d’être violent avec l’autre, il n’y a pas d’autre moyen que celui de rencontrer la violence qui est en vous. Découvrir pourquoi il vous est insupportable d’être contrarié par un(e) autre, c’est à ce niveau que se trouve votre pathologie… à ce stade il vous reste donc à vous mobiliser afin de vous mieux connaître.

C’est à ce prix que vous parviendrez à sortir de la relation malsaine que vous entretenez avec votre femme.

Pour aller plus loin et tenter de vous comprendre un peu, commencez par lire : Les racines de la violence.

Après avoir lu ce texte, il vous faudra l’assumer et oser agir pour vous-même en prenant la mesure de ce que vous êtes devenu qui n’est pas irréversible car ce n’est pas parce que vous avez été vous-même maltraité et contraint de prendre cela pour de l’amour, que vous devez vous condamner à éternellement maltraiter les autres. Il n’y a là rien d’inéluctable.

Illustration : Fractale.

© 2020 Renaud PERRONNET Tous droits réservés. 

—————-

Petit sondage à propos de la question sur la violence dans le couple :

(Après avoir sélectionné le numéro correspondant à votre opinion, cliquez sur "Votez" et vous découvrirez les résultats complets de ce sondage.)
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

VOS COMMENTAIRES SONT EN BAS DE PAGE, JE VOUS RÉPONDRAI LE CAS ÉCHÉANT

REVENIR À L’ENSEMBLE DES QUESTIONS / RÉPONSES ET POSER VOUS AUSSI UNE QUESTION

—————–

Moyennant une modeste participation aux frais de ce site, vous pouvez télécharger votre question et ma piste de réponse, au format PDF, en cliquant sur ce bouton :

—————-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *