2 réflexions au sujet de « Éviter de donner des leçons »

  1. ANNE B

    Alors qu’est ce que l’éducation?
    Guider, conseiller, aider à grandir droit en donnant son avis, en faisant part de son expérience de ses convictions.
    Eviter de donner des leçons c’est plutôt après quand on a déjà tout dit et qu’ils sont libres, devenus grands, d’en faire ce qu’ils veulent.
    Pour moi.

    Répondre
    1. Muriel

      Je suis d’accord avec Evolute. Et plus les enfants grandissent, plus c’est vrai. Evidemment, qu’il faut être là quand ils ont besoin qu’on leur dise « non », mais abreuver de conseils et vouloir leur bien à leur place, vouloir les forcer à faire ce qu’on aimerait qu’ils fassent, et surtout, qu’on regrette de ne pas avoir fait soi-même, c’est contre-productif. On va y arriver quand les enfants sont jeunes, parce qu’ils ont une forme de malléabilité, mais après, ça peut vraiment dégénérer, quand il est ado , si on n’a pas laissé son enfant trouver sa propre voie: il risque de ne plus rien vouloir entendre (je ne dis même plus écouter), à moins d’en avoir fait un être complètement soumis.
      Et c’est vrai dans tous les petits actes du quotidien. Il faut les aider autrement. Je parle en connaissance de cause. Par contre, je ne dis pas que j’y arrive. C’est difficile, et il est tentant d’intervenir quand on pense détenir la solution, d’autant plus qu’on est censé détenir l’autorité. Mais ça peut facilement se transformer en abus d’autorité.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *