2 réflexions au sujet de « Silence »

  1. CAMACHO

    Oui c’est un peu comme si nous étions en suspension.
    Une parenthèse imposée dans ce tumulte et cette violence incessants que nous nourrissons avec notre énergie vitale. Nous sommes si fiers de notre évolution, de notre technologie, de notre bientôt 5G.
    Je considère personnellement que c’est un moment de grâce qui nous est offert, une chance inouie qu’il nous appartient à chacun de saisir, ce silence pour mieux entendre ce que la vie sur notre planète nous envoie de messages:
    Les oiseaux plus nombreux dans nos arbres en ville, les canards glorieux en marche dans Paris, des cétacés rares au bord de nos plages, la nature ne demande qu’à reprendre ses droits que NOUS lui avons ôtés.
    A l’heure du yoga, de la méditation et du « végétalisme », NOUS votons l’économie forte, l’argent d’abord au détriment de notre santé et de l’enseignement.
    Nous nous sommes détachés de notre corps et de nos âmes, nous ne savons plus ressentir réellement, maintenant l’empathie est enseignée à l’école!. Nous aimons nos enfants mais nous ne voulons pas nous en occuper. Nous sous-traitons l’assistance à nos enfants et nos vieux.
    Nos cerveaux sont sous cloche médiatique, politique et hermétique.
    Toujours plus d’asthmatiques chaque année, nous étouffons gentiment, doucement dans ce tumulte de la consommation à outrance.
    Où allons nous comme ça? C’est peut être le moment de se poser les bonnes questions?
    « Et après? » est un concept qui nous questionne. Que va t on tirer de cette « rentrée en soi même », pour ceux qui en comprennent le sens? Comment va t on réussir à intégrer les bonnes résolutions, les compromis, le don de soi dans ce système écrasant qui va reprendre ses droits le 11 mai?
    Je suis navrée d’avoir été si négative, j’en ai conscience mais j’assume ce que je ressens.
    J’assume moins l’idée qu’un enfant ou une jeune personne lise ceci car ils ont plutôt besoin de confiance et d’encouragement. Je suis un peu perdue, je m’inquiète pour eux.
    Merci pour votre site toujours intéressant à lire à apprendre.
    Laure

    Répondre
    1. Renaud Perronnet Auteur de l’article

      En tout cas, pour moi, il n’est pas négatif de déposer sur ce site votre désenchantement plutôt que de vous rajouter la tâche titanesque de devoir être positive dans un tel contexte.
      Il est important de pouvoir accueillir silencieusement et le cœur ouvert, le fait qu’on se sente parfois un peu perdu et inquiet.
      Bien à vous.

      Répondre

Répondre à Renaud Perronnet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *